Bipôle des gares du Nord et de l’Est

Stratégie métropolitaine, en cours

Si le Bipôle des gares se situe, sur la scène internationale, à la première place mondiale des gares en nombre de voyageurs (en dehors des gares japonaises), aujourd’hui se pose la question de l’identification et de la lisibilité de son quartier.

L’impulsion des JO 2024 et l’extension de la Gare du Nord prévue pour cette date impliquent un travail spécifique sur les espaces publics de ce secteur afin de répondre à plusieurs enjeux : il s’agit d’améliorer les fonctions de mobilité, au regard des bus, taxis, mobilités douces, stationnement, mais également de s’appuyer sur les espaces publics pour créer une identité spécifique à ce secteur, de rendre les parcours et les usages plus lisibles, prendre en compte les aspects sécuritaires et enfin proposer des outils et une méthode de mise en œuvre de la stratégie de phasage (urbanisme temporaire).

La difficulté du projet tient aussi au nombre d’opérations en cours dans ce secteur : projet du nouvel hôpital Lariboisière, futur développement du secteur de l’hôpital Fernand Widal, extension de la Gare du Nord par l’opérateur CEETRUS, rocade des gares, la « promenade urbaine » sur le boulevard de la Chapelle, le tunnel de connexion entre la gare de l’Est et la gare du Nord porté par le STIF, le projet Charles de Gaulle Express, le jardin du Balcon vert.

Ainsi les acteurs présents sur le site sont très nombreux et le rôle de coordination des études réalisé également par l’agence est important pour donner une réponse adaptée aux espaces publics.

Des espaces spécifiques ont été identifiés selon leur fonction dans l’espace urbain.

 

Schéma directeur
Les seuils

Situés aux points d’entrées et sorties du périmètre du quartier, des seuils viennent ponctuer et annoncer le quartier.

Véritable porte du secteur, ils recouvrent les fonctions d’orientation, de rencontres et d’échanges.

Identification des seuil
Seuil boulevard Denain
Rue de Dunkerque
Place du 8 mai 1945
Seuil rue Lafayette
Seuil Boulevard La Chapelle
Seuil Barbes
Seuil Boulevard de Strasbourg
Les lieux d’expression

Si les parvis des Gares du Nord et de l’Est sont les éléments de représentation et de mise en scène du quartier, le retournement de gares sur son quartier favorise la création de parvis secondaires, synthèse des ambitions du quartier.

La Rue d’Alsace, le parvis Magenta, la rue faubourg St Denis participent de l’ouverture et de l’accessibilité du quartier au quotidien.

identification des lieux d'expression
Gare du Nord
Base paysagiste
Rue des recollets
Base paysagiste
Chateau-Landon
Base paysagiste
Rue d'Alsace
Base paysagiste
Pré figuration de la promenade urbaine (2013)