Montpellier Métropole Territoire

Montpellier (34)

Stratégie métropolitaine, en cours

Initiée en 2015 par la Métropole de Montpellier, Montpellier Territoires, une Métropole productive est une démarche prospective innovante visant à mener une réflexion à 360° sur le territoire métropolitain afin d’analyser les enjeux et les facteurs d’évolution du territoire pour définir les principes de son développement futur.

Loin de l’aménagement à marche forcée et à fort crédit qui s’est beaucoup pratiqué ces derniers temps, le cahier des charges de cette étude plaçait le réinvestissement urbain au cœur même de la démarche.

Nous avons constitué une équipe pluridisciplinaire, autour de Base paysagistes et Franck Boutté Consultant. Notre étude a duré deux ans.

Constat d’étonnement

Notre méthode s’est fondée sur une analyse et un bilan des études menées précédemment, notamment le SCOT de Bernard Reichen, et de multiples investigations sur le terrain, afin d’en tirer un constat d’étonnement qui a révélé des situations paradoxales dans les pratiques quotidiennes : par exemple, si la ville est bien desservie par le tramway, et que 45 % de la population vit à moins de 500 m du tramway, seules 10 % des liaisons domicile/travail sont effectuées en tramway.

L’enjeu de rapprocher les transports en commun des lieux de travail semble donc essentiel.

D’autres spécificités très positives sont apparues, comme ce cadre de vie exceptionnel lié notamment aux villages qui font l’identité de la métropole en satellites autour de Montpellier, qui participent de cette attractivité et méritent d’être mieux connus et mieux identifiés auprès des touristes, visiteurs… C’est ce que nous avons appelé « métropole des villages »

 

Une double appartenance "mer" et "terroir" pour une métropole méditerranéenne à 360
Les atouts d'un double positionnement
Plan armature

Document fondateur, le plan armature est une synthèse de notre proposition pour organiser le développement de la métropole à la fois sur un temps long (prospectif), mais aussi sur un temps court.

Le livret « le projet de territoire en actions », avec à la fois des sites démonstrateurs et des outils de mise en œuvre, permet de rendre concret cette démarche auprès des services techniques de la métropole.

Les 31 communes de la métropole ont été intégrées dans l’élaboration du plan armature, par une série d’ateliers, pour recueillir la parole des élus, carte sur table et crayons à la main.

Ainsi ce travail de terrain s’est fait concomitamment au travail en chambre, plus universitaire.

Le grand parc métropolitain / L'appropriation du risque / Les dynamiques de développement urbain / La mobilité en réseau / Métropole compacte, métropole efficace
Le grand parc métropolitain

Pour contribuer également à anticiper les risques climatiques, le renouvellement des rapports villes nature pour aller au-delà de la sanctuarisation des espaces naturels et agricoles est primordial, autour du Grand Parc de la métropole, conçu par l’agence Base paysagistes.

Révéler le paysage de la métropole comme bien commun
Paysage structurant, armature Agro-Naturel active, Paysage Mis en mouvement
Organiser les vallées comme axes de paysage structurant

Le projet propose de faire du paysage «un agent actif» de la redéfinition du territoire et de développer un «système» paysager souple, capable de répondre aux multiples évolutions de la métropole et aux inconnus du changement climatique.

La figure du Grand Parc Métropolitain suggère de faire du paysage un bien commun, cadre d’une économie vertueuse autant qu’aménité.

Valoriser les surfaces d'échanges et d'usages / Base paysage

Ces sites démonstrateurs sont les futurs possibles du Grand Parc Métropolitain; ils constituent un ensemble de zones à potentiel de développement qui sont les sites laboratoires où le projet de territoire pourrait mettre en place des actions immédiates.

Stabiliser et valoriser les lisières urbaine / Base paysage
Stabiliser et valoriser les lisières urbaine / Base paysage
Stabiliser et valoriser les lisières urbaine / Base paysage
Stabiliser et valoriser les lisières urbaine / Base paysage
Developper un archipel de fermes-ressources

Faire du paysage un bien commun équivaut à faire de la métropole un territoire partagé, c’est-à-dire le rendre praticable, accessible, appropriable.

Les vallées définissent des bassins de vie et dessinent les contours d'une cohérence territoriale / Base Paysage
Le paysage comme bien commun / Base Paysage
Géographie des parcours pour d'approprier le grand territoire / Base paysage
L'appropriation du risque

L’appropriation du risque est un enjeu essentiel, depuis le risque de submersion marine jusqu’aux risques d’incendie depuis les garrigues… l’enjeu d’acclimatation de la métropole est une stratégie visant à « vivre avec », dans une approche globalisante de ce risque.

Une stratégie pour acclimater la métropole
Valoriser l'intelligence hydraulique
L'écosystème climatique métrpolitain
Gérer et anticiper les fortes pluies
Les dynamiques de développement urbain

Structurer l'urbanisation pour préserver l'équilibre du territoire 

Face au décrochage économique lié au manque de foncier notamment, le renouvellement de l’attractivité montpelliéraine passe par une stratégie économique forte visant à diversifier l’économie métropolitaine, à garantir son efficacité en rapprochant emplois et transports et d’investir de nouveaux lieux d’activités.

Les dynamiques de développement urbain
Les portes d'entrée de la métropole: Des lieux d’intensité urbaine

Afin de garantir l’attractivité territoriale, le plan armature indique également de structurer l’urbanisation et la structuration des « portes d’entrée de la métropole » permettant d’organiser les limites du cœur métropolitain et d’intensifier en usages et en emplois à proximité des nœuds de communication. 

 

Structurer une armature métropolitaine d'espaces publics et une hiérarchie des "places" de la métropole
Les portes ont vocation à constituer de véritables polarité secondaires du centre ville de Montpellier
Exemple théorique de fonctionnement d'une porte du cœur métropolitain

Ces portes d’entrée participent de l’organisation du réseau de transports collectifs à long terme ou comment appréhender le « temps 2 » du tram, permettant de desservir TOUT le territoire via des modes adaptés à la densité urbaine et économes

Le contournement, support de projets
Constituer la grande vitrine métropoliataine
De la porte de Sète a la porte de la Mogère: Le linéaire de la vitrine
Valoriser les rapports ville-nature par les infrastructure
La mobilité en reseau

Organiser le rabattement des flux quotidiens à travers un reseau de transports efficace et econome.

La grande concentration de fonctions urbaines au niveau du coeur de la métropole, conjuguée au très fort étalement urbain, se traduit par une augmentation constante des flux automobiles, notamment pendulaires.

Si la ville-centre et sa première couronne sont bien pourvues en transports en commun structurants et possèdent une échelle adaptée au développement des modes actifs tel le vélo, l’absence d’étoile ferroviaire et les retards accusés dans la réalisation du contournement routier sont un défi pour répondre aux besoins en déplacement des populations du grand périurbain.

L'ensemble du réseau doit être plainement interconnecté avec les différents modes de déplacements par une armature de pôle d'échanges multimodaux permettant de faciliter la mobilité pour tous.

 

Mettre en articulation les reseaux
Organiser le rabattement des flux quotidients
Développer le ferroviaire comme transport structurant d'échelle métropolitaine
Métropole compacte, métropole efficace

Une stratégie économique pour accroître l'attyractivité de la métropole 

Le modèle spacial de developpement économique conditionne la capacité du territoire à accueillir et retenir ses entreprises, autant que ces habitants.

Le projet de territoire conforte le dévellopement d'échelle métropolitaine au niveau de deux grandes dynamiques spaciales existantes ou le développement économique doit etre soutenu: autour de la vitrine urbaine de l'A9 et de l'axe du savoir "euromédecine-Agropolis". 

Métropole compacte, métropole efficace
Des dynamiques economiques a renforcer et a structurer
Maîtriser le développement commerciale en l'intégrant à l'armature et aux objectifs du projet de territoire

Enfin la planification à long terme devra s’organiser autour de l’amphithéâtre des villages situé au pied des Cévennes en direction du Pic Saint Loup et de la « ville linéaire », vitrine économique de la métropole autour du dédoublement des infrastructures (ancienne A9 et A709), et proche de l’aéroport. Et dans ce contexte c’est la fabrication raisonnée d’une métropole pour les 50 ans à venir.

Notre analyse met l’accent sur l’importance de nouer des relations, des partenariats avec les territoires proches de la Métropole de Montpellier.

Cette métropole administrative par le dessin de son contour est cependant différente de la « métropole de fait », plus complexe, portée par ce qui est situé hors de la métropole : le littoral, l’aéroport, le port (Sète) et la métropole du lointain considérant que les modes de vie et les déplacements se font de plus en plus loin.

Pour s’intégrer à la grande échelle de la « métropole de fait » le plan armature doit permettre de « tendre la main » aux voisins. Aussi, nous avons cherché à inscrire les intentions qu’il porte dans la dynamique projectuelle des collectivités voisines. Ce projet de territoire a donc vocation à permettre la discussion sur des sujets éminemment extra-métropolitains.

C’est dans ce contexte que pourra s’élaborer la fabrication raisonnée d’une métropole pour les 50 ans à venir.

Localisation
Montpellier 

Maîtrise d’ouvrage
Montpellier Méditerranée Métropole

Equipe 
Leclercq Associés Architectes Urbanistes, BASE, Une Fabrique de la Ville, Franck Boutté Consultants, Katalyse, Roland Ribi & Associés, Ingerop, La condition Urbaine

Calendrier
Accord cadre de 4 ans

Mission
Elaboration du projet de territoire > Appui aux démarches de révision ou d'élaboration de documents d'urbanisme > Appui à des démarches d'élaboration d'études de secteurs

Équipe
Marie Taveau, Lucille Greco, Ksenia Tolkatcheva

Localisation
Montpellier 

Maîtrise d’ouvrage
Montpellier Méditerranée Métropole

Equipe 
Leclercq Associés Architectes Urbanistes, BASE, Une Fabrique de la Ville, Franck Boutté Consultants, Katalyse, Roland Ribi & Associés, Ingerop, La condition Urbaine

Calendrier
Accord cadre de 4 ans

Mission
Elaboration du projet de territoire > Appui aux démarches de révision ou d'élaboration de documents d'urbanisme > Appui à des démarches d'élaboration d'études de secteurs

Équipe
Marie Taveau, Lucille Greco, Ksenia Tolkatcheva