Géographie Sentimentale

Éditions Archibooks, 2012

Géographie Sentimentale

Éditions Archibooks, 2012

Mode d’emploi
Quand il y a un an, le présent livre a été imaginé, plusieurs idées

et plusieurs envies en étaient à l’origine...

 

Je souhaitais d’abord montrer et partager un peu de mon parcours récent: ces quelques plongées, en équipe, dans des situations urbaines toujours complexes, à la fois heureuses et désespérées, qui m’ont particulièrement marqué et qui peuvent se raconter comme des histoires.

 

Ensuite, je voulais répondre à la demande qui m’avait souvent été faite de donner une suite à une courte série de textes publiée il y a deux ans. Dans «Pour la ville, quel que soit l’état du monde», j’avais livré mes intuitions, raconté mes itinéraires et proposé quelques idées effectives. D’études théoriques en conférences, de rencontres en voyages, ce corpus informel s’est étoffé et cette suite était maintenant possible.

 

Je voulais enfin partager certaines de mes convictions urbaines et le regard que je porte à la situation contemporaine de la ville et de sa construction ; sans cynisme, sans illusion et sans tristesse.

 

On pourra trouver ici tous ces éléments. Ils sont assemblés à la manière d’un cahier et peuvent être considérés indépendamment les uns des autres ou comme un ensemble cohérent. Plusieurs personnes m’ont aidées à structurer ou mettre en forme ces différentes parties et je les en remercie.

 

Ils ont fabriqué avec moi cet ensemble que je prends plaisir à considérer tantôt comme une boîte à outil ou comme un plaidoyer ; une prise de position pour les villes, toujours pour les villes, et pour leur force.

 

François Leclercq, Paris, septembre 2011