Le Grand Paris a largement gagné… les esprits

Groupe Descartes, Décembre 2011

Le Grand Paris a largement gagné… les esprits

Groupe Descartes, Décembre 2011

C'est certes parti d'en haut de ces décisions jacobines qui font frissonner nos fibres républicaines, mais surtout très bien récupérés en bas.

 

Chacun de nous dans ses diverses rencontres s'en rend compte. Le Grand Paris s'est infiltré dans toutes ces échelles de territoires parce qu'évident et trop attendu. Les villes, contentes ou consentantes, se trouvent des voisinages complices et actifs, le mot métropole se décline jusqu'à l'épuisement. De nouvelles appartenances se précisent. Certes le travail est immense au regard des difficultés quotidiennes des habitants d'Ile de France, mais le pli est pris.

Il fallait être là, initiateurs et déclencheurs d'idées, maintenant largement récupérées.

 

Et sans doute faut-il maintenant oublier une quelconque paternité; nos idées se promènent librement, tant mieux. Nous n'en avons ni le monopole, ni l'ambition d'en être le service après-vente.

 

Donc tout va bien. Le Grand Paris devait être lancé. C'était ça qui comptait. N'ayons pas une nostalgie d'une situation de proximité princière. La recherche doit se poursuivre selon d'autres modes à inventer et mille actions peuvent se décliner à tous les niveaux. La vie continue.

 

François Leclercq (groupe Descartes)