François Leclercq → Biographie


Ce qui anime François Leclercq, dans sa pratique quotidienne de l'architecture et de l'urbanisme, c'est l'exploration, le mouvement, la rencontre avec les territoires, la rencontre avec les usagers de ces territoires. A ces derniers, il cherche à communiquer son enthousiasme pour la ville, à la recherche du génie du lieu. Après des années d'expériences à Lille,  Marseille, Paris, Lyon ou Bordeaux, il porte un regard empiriste sur des territoires déshérités ou en quête d’un nouveau destin pour leur insuffler une nouvelle histoire, sans a priori ou recette préconçue. C’est dans une position de passeur qu’il se positionne, à partir d’un état initial qu’il cherche à valoriser, pour rendre positif des urbanismes souvent critiqués comme l’urbanisme de dalle.
    Ses convictions urbaines et architecturales se sont forgées au fil de projets divers : équipement scolaire, comme le lycée  Jean-Baptiste Corot à Savigny,  bureaux, notamment autour de la place de la Vache Noire à Arcueil,  logements dans des opérations majeures comme Lyon Confluence. C’est dans le rapport qu’il entretient entre des situations urbaines, des paysages et des bâtiments soucieux de leur environnement que François Leclercq s’adonne avec constance à réactiver des usages et des perceptions.
    C’est d’ailleurs cet enseignement de la juste échelle, d’une réflexion sur les usages plus que la forme, et de la mise en valeur de l’hétérogénéité de la ville singulière ou ordinaire que François Leclercq a transmis pendant des années à l’école d’architecture de la ville et des territoires de Marne-la-vallée.
Dans son agence, il aime à s’entourer d’équipes pluridisciplinaires intégrant des économistes, des écologues, des spécialistes des sciences politiques, des géographes, entre autres, pour développer sur des territoires emblématiques comme La Défense, le Grand Paris ou Euroméditerranée II, des stratégies qui élargissent les champs disciplinaires et conjuguent l’économie et la géographie, la programmation des rez-de-chaussée et la scénographie, un système hydraulique et le grand paysage, le durable et l’éphémère.

 

Biographie