LYCEE JEAN BAPTISTE COROT / SAVIGNY-SUR-ORGE

Logé depuis des décennies en partie dans des bâtiments provisoires vétustes et parfois insalubres, le Lycée Jean-Baptiste Corot à Savigny sur Orge ne pouvait continuer de fonctionner de la sorte. Le maître d’ouvrage, la Région Ile de France a alors décidé de lancer un projet complet de restructuration et d’extension.

L’enjeu de ce projet se situe dans l’adéquation entre la nécessité fonctionnelle et usuelle d’un établissement scolaire de grande importance et un site historiquement marqué, largement dimensionné, appartenant au vaste territoire de la vallée de l’Orge, formant une grande enclave prestigieuse dans la ville de Savigny-sur-Orge.

La démarche de notre projet s’est fondée sur l’utilisation de tous les potentiels de ce fragment de territoire pour donner au lycée une réelle identité de campus, sachant profiter d’un site exceptionnel. Notre proposition, qui s’appuie sur le projet de paysage, met le parc au centre du dispositif en proposant une nouvelle centralité grâce à la mutation de la pelouse centrale, anciennement à usage exclusivement sportif, en un lieu commun, accessible à tous, utilisable librement. Par sa centralité et sa « libération », ce lieu met en relation l’ensemble des pôles situés en sa périphérie, qui auront chacun une réelle singularité.

L’ensemble du lycée est réorganisé selon deux modes : la réhabilitation des bâtiments existants, et la construction de bâtiments neufs en bois.

Les bâtiments de 1950 qui possèdent des qualités évidentes de matériaux, de solidité et de simplicité d’organisation sont conservés. Ils sont en revanche complètement restructurés. En particulier, toutes les fenêtres sont remplacées. Elles sont équipées d’occultations solaires réalisées en mélèze non traité, sous forme de volets persiennés.

Les nouveaux bâtiments sont en structure bois (poteaux, poutres, planchers et voiles en lamibois épicéa) et recouverts d’un bardage à claire-voie en mélèze. Ces matériaux offrent des qualités de recyclabilité et d’économie de mise en œuvre. Tous les bois sont éco certifiés, issus de la sylviculture et mis en œuvre brut, ce qui diminue les charges d’entretien à terme. Leur aspect va se modifier au contact des variations météorologiques, pour atteindre en quelques années une teinte grisée homogène, caractéristique du bois naturel non traité. Leur pérennité est assurée par une mise en œuvre spécifique du bois en fonction de sa localisation, par des débords de toiture, le système de pilotis permettant aussi d’éloigner les bâtiments de certaines agressions.

Notre propos est d'organiser une connivence entre ce paysage si particulier et un mode constructif, ce qui permet, entre autre d'envisager un déroulement du chantier en harmonie avec l'ordre naturel existant. Il s'agit, par l'emploi d'éléments de construction et de structure en bois, de prévoir un système de "micro-chantier" dont l'impact sur l'environnement du lycée (qui continue de fonctionner pendant les travaux), est limité en terme de nuisances, employant des éléments secs, légers, préfabriqués, faciles à mettre en œuvre et ne nécessitant pas de machinerie lourde.

Maître d'ouvrage

Conseil Régional d'Ile de France -

Direction des Affaires Scolaires et de l'Enseignement Supérieur (D.A.S.E.S.)

Mandataire:

Société d'Aménagement et d'Equipement de la R&am

Surface

Surface du terrain: 16 hectares

SHON: 28 000 m² dont 10 000m² d'extensions bois

Montant des travaux

37 946 000 € HT

Calendrier

livré en 2008

Maîtrise d'œuvre

Leclercq architectes et urbanistes.(Anne laure Bruand, Cecile Villerio, Stéphanie Appert)

Programme

Rénovation du lycée Jean Baptiste Corot

Réhabilitation des bâtiments existants (bâtiments des années 50)

Création de 5 extensions bois dont 3 dans le prolongement des bâtiments existants

Création d'une petite extension du château

Aménagement des espaces extérieurs

Mission

Mission complète, mandataire de la maîtrise d’oeuvre

Certification

Orientations environnementales sans certification

Nominé à l'Equerre d'Argent 2008