REIMS Projet urbain Centre Gare /

La réflexion que nous menons sur le projet Reims Grand Centre depuis l’été 2015 embrasse plusieurs échelles de temps et d’espaces aux vocations bien distinctes :

-       La grande échelle tout d’abord, qui s’étend de la 12e escadre à la Vesle sur près d’une centaine d’hectares. Elle correspond grosso modo à ce grand faisceau qui scinde historiquement le centre de la ville de ses faubourgs Clairmarais, Laon et Mont d’Arène. Et c’est sur cette grande diagonale, qui éloigne autant qu’elle fédère les deux parties de la ville, que nous nous sommes appuyés pour proposer une stratégie d’ensemble ainsi qu’une mise en cohérence des usages et des programmes.

-       L’échelle des secteurs prioritaires que constituent la friche ferroviaire du SERNAM, les halles et la place du Boulingrin, l’ilot nord et le tri postal. Pièces urbaines majeures, elles offrent l’opportunité unique d’amorcer un nouveau morceau de ville à l’articulation des deux faces de la ville ; le centre-ville et les faubourgs.

-       Enfin, l’échelle des Promenades où nos propositions de programmation devront constituer le socle du grand concours de paysage qui sera lancé d’ici la fin du premier semestre  2016.

 

Faire émerger un nouveau lieu de centralité, incarné par le futur complexe aqualudique, la grande salle événementielle et le Boulingrin : telle est l’ambition du projet Reims Grand Centre. Sur près de 100 hectares, de part et d’autres des voies ferrées, c’est un nouveau visage de la ville au sourire qui semble se dessiner. Les fon­damentaux sont réunis pour mener ici un projet urbain ambitieux et visible qui contribuera à re­positionner l’agglomération et à reconnecter un espace morcelé.

Il faut profiter de ce grand vide, situé à deux pas de la gare pour y installer une vitrine de la ville capable d’agréger les fonctions économiques, touristiques, de loisirs, de culture et de sports, mais aussi les savoir-faire  de la ville et notamment du Champagne. De l’ancienne friche SERNAM aux Halles du Boulingrin en passant par les Promenades, nous avons imaginé un projet fédérateur organisé autour d’équipements phares qui s’adressent tant aux rémois qu’aux visiteurs d’un jour. Complexe aqualudique, grande salle événementielle, halles du Boulingrin redynamisées, place du Boulingrin réinvestie, Promenades retrouvées constituent les pièces maitresses d’un projet qui permettra au centre-ville de s’étendre au-delà des limites de l’ancienne enceinte médiévale.

Autre enjeu fort : l’amélioration des connexions entre le nord et le sud de la ville et la simplification des parcours piétons. On ne passera pas de la coupure à la couture sans porter une action sur des espaces publics qui sont vécus la plupart du temps comme des carrefours plus que comme de véritables places (cf. place de la République).

Nous faisons aussi de l’axe Laon/Lundy un enjeu prioritaire du projet. Ces deux avenues qui adressent aujourd’hui des commerces et des maisons de champagne n’offrent pas les qualités suffisantes. Demain, avec l’implantation du complexe aqualudique en proue du site SERNAM et l’arrivée d’un nouveau programme fort sur la place du Boulingrin c’est tout l’axe à terme qui présentera un nouveau visage.

 

Au sortir de la gare, sur près de 20 hectares, les Promenades (Hautes et Basses Promenades, Square de la Patte d’Oie, Jardin Schneiter, Square Colbert) font face au centre-ville historique. Elles représentent un espace considérable à l’échelle d’un centre-ville et en constituent son poumon vert. A une échelle élargie, elles complètent aussi un corridor écologique et paysager qui s’étend de la butte de Brimont à la Montagne de Reims. Espace incontournable donc, mais sous-utilisé au regard de son potentiel.

 

Le stationnement prend beaucoup de place, près de 2 hectares ! soit autant d’espaces verts en moins à destination des rémois et des visiteurs. Le premier enjeu est donc de restituer cet espace aux habitants en  reconstituant l’offre de stationnement au sein d’un parking sous les Basses Promenades en entrée de Ville. Le projet de réaménagement des Promenades devra participer à l’enrichissement de l’attrait touristique de Reims à travers notamment la valorisation du patrimoine historique et mémoriel qui est concentré ici : Porte de Mars, Halles du Boulingrin, Porte louis XV, façades Art déco, etc.

Maître d'ouvrage

Ville de Reims

Calendrier

juin 2015 – décembre 2019

Maîtrise d'œuvre

François Leclercq (Vincent Josso, Audrey Denise), Alphaville, Base, RR&A, Safege, Louis Berger, 4Aout,  Techniques topo, Cronos

Programme

mixte

Mission

études et programmation urbaine, suivi opérationnel